5 questions à Raphaël Barontini

Avec Tapestry from an asteroid, Raphaël Barontini signe une nouvelle exposition présentée à la galerie The Pill, à Istanbul. Par l’exploration des symboles historiques et culturels passés, l’artiste parisien poursuit sa mise en volume d’un langage métissé : installations, peintures et œuvres textiles y défient le monumental tout en interrogeant l’imaginaire.

Lire la Suite

Parole à Jack Samels

À travers le prisme du collage, manuel ou digital, l’artiste américain Jack Samels manie l’image dans une voie plastique qui s’équilibre entre robustesse et fragilité. Ce qu’il définit comme ses « puzzles optiques » s’apparente à un fracas de textures et de matières, issues d’iconographies reconnaissables. Sa dernière série, Vessels (2016), désigne un lot de natures mortes faisant circuler une pensée déconstruite, expérimentale.

Lire la Suite