Chez Valentin, Neil Raitt plante le décor

C’est un voyage esthétique à travers le temps, confiné dans l’espace de la galerie. Complètement immersive, l’exposition personnelle de Neil Raitt, présentée chez Valentin jusqu’à fin mars, interpelle le visiteur en l’enveloppant dans un décor passéiste. Intitulée Imitation Sand, la proposition défie la teneur du motif au profit d’une expérience visuelle assumée.

Lire plus

5 questions à Raphaël Barontini

Avec Tapestry from an asteroid, Raphaël Barontini signe une nouvelle exposition présentée à la galerie The Pill, à Istanbul. Par l’exploration des symboles historiques et culturels passés, l’artiste parisien poursuit sa mise en volume d’un langage métissé : installations, peintures et œuvres textiles y défient le monumental tout en interrogeant l’imaginaire.

Lire plus

Elise, doux brutalisme

Tempérées par des couleurs pastel, les sculptures brutalistes d’Elise révèlent une vision protéiforme, entre masse et apesanteur. Derrière ce pseudonyme singulier, l’artiste londonienne accorde différents matériaux pour signer des formes tridimensionnelles paraissant en état de mutation.

Lire plus

L’expérience de visite selon Jason Dodge

Cet automne, l’IAC de Villeurbanne prête ses murs à Jason Dodge, pour la plus grande exposition personnelle qui lui a été, jusqu’à ce jour, consacrée en France. Avec Behind this machine everyone with a mind who cares can enter, l’artiste américain propose à tout un chacun de prendre part à l’essence même de l’œuvre, de se connecter à une expérience sensible et poétique.

Lire plus