Soft power, revendications textiles

À l’Antre-peaux, friche culturelle créée en 1984 par d’anciens étudiants de l’École nationale supérieure d’art de Bourges, le centre d’art contemporain Transpalette poursuit une action artistique engagée. Succédant à Damien Sausset à la programmation du lieu, Julie Crenn propose avec Soft power une plongée dans une histoire de l’art textile.

Lire la Suite

5 questions à Raphaël Barontini

Avec Tapestry from an asteroid, Raphaël Barontini signe une nouvelle exposition présentée à la galerie The Pill, à Istanbul. Par l’exploration des symboles historiques et culturels passés, l’artiste parisien poursuit sa mise en volume d’un langage métissé : installations, peintures et œuvres textiles y défient le monumental tout en interrogeant l’imaginaire.

Lire la Suite