Par La rédaction

DESIGN // Sous l’égide de Robert Stadler, l’objet contemporain confirme une fois de plus son hybridité. Le co-fondateur du groupe RADI DESIGNERS lance TheWhatness, un e-shop qui met à l’honneur ses créations en édition limitée et bouleverse les frontières entre art et design, entre symbolique et fonctionnalité.

« Ce qu’une chose est en elle-même ». Tel est le fondement sémantique de TheWhatness, nouvel e-shop du studio Robert Stadler lancé en décembre, qui offre l’accès à une série d’éditions réalisées par l’artiste-designer. Œuvres uniques, iconiques ou multiples : « l’ensemble de ces pièces reflète la singularité et la cohérence du travail de Robert Stadler. Dépassant les questions de frontières entre art et design, il questionne le statut de l’objet en tant qu’œuvre d’art et objet usuel », renseigne le studio de création. Du fameux marteau Uwyl Hammer #2 au mobile #MOOD, les projets à découvrir reflètent l’esthétique décomplexée, parfois rigide, souvent malléable, propre à l’identité du designer. En mars 2017, Robert Stadler exposera au musée des Arts Décoratifs de Dresde (Allemagne) à l’occasion de sa première rétrospective institutionnelle, You May Also Like – Robert Stadler, avant d’intervenir en avril au Noguchi Museum (NYC). //


TheWhatness
by Robert Stadler Studio
www.thewhatness.net


Pli, 2016, courtesy Robert Stadler © Martin Argyroglo
Apart, 2015, courtesy Robert Stadler © Martin Argyroglo
Ardoise #9, 2011, courtesy Galerie des Multiples / Robert Stadler © Patrick Gries
UWYL Hammer #2, 2015, courtesy Galerie des Multiples / Robert Stadler © Martin Argyroglo
#MOOD, 2015, courtesy Robert Stadler © Sorin Morar
Pure Mess, 2009, courtesy Efeito D / Robert Stadler © Patrick Gries
Transitory bookshelf, 2011, courtesy Robert Stadler © Patrick Gries