Par La rédaction

ÉDITION // Cinq ans après la sortie de son premier opus, la photographe Viviane Sassen complète son projet Roxane avec un nouvel ouvrage. Inspiré de sa muse éponyme, ce journal intime imagé conte la vision d’une journée passée entre les deux femmes, au profit de l’ombre et de la couleur.

Les portraits de Viviane Sassen ont toujours défini une quête esthétique de l’ombre et de la lumière, du jeu et de la composition. Dans Roxane II, nouvelle série photographique éditée chez oodee Books, la vision chromatique de l’artiste néerlandaise est annoncée à son apogée. Géométrique ou libérée, la forme colorée s’appose directement sur le corps de la jeune femme, par reflet ou par brushstrokes. Les ombres, omniprésentes dans le travail de Viviane Sassen, se mêlent ici à la peinture, marquant une superposition d’empreintes. La peau se substitue dès lors à la toile où l’artiste laisse sa trace ; sans pour autant révéler de narration explicite — seul le fond d’une piscine ou un feuillage renseignent du cadre spatial. Relation muse-artiste, éloge de la féminité et mixité des médiums : le photobook est séduisant et bien mené. À découvrir absolument. //


Roxane II by Viviane Sassen
éd. oodee Books, 2017
Exposition jusqu’au 17 juin 2017 at Colette
213 rue Saint-Honoré 75001 Paris
www.colette.fr


Viviane Sassen, Untitled from Roxane II, 2017 © courtesy of the artist
Viviane Sassen, Untitled from Roxane II, 2017 © courtesy of the artist
Viviane Sassen, Untitled from Roxane II, 2017 © courtesy of the artist
Viviane Sassen, Untitled from Roxane II, 2017 © courtesy of the artist
Viviane Sassen, Untitled from Roxane II, 2017 © courtesy of the artist
Viviane Sassen, Untitled from Roxane II, 2017 © courtesy of the artist
Viviane Sassen, Untitled from Roxane II, 2017 © courtesy of the artist
Viviane Sassen, Untitled from Roxane II, 2017 © courtesy of the artist