Par La Rédaction

EXPOSITION // Le musée belge expose une sélection de designers émergents et affirmés dont le travail réinvente le rapport à la matière et à l’artisanat. Une proposition à découvrir jusqu’en septembre, où l’objet s’inscrit dans une histoire tournée vers l’avenir.

On ne sait s’il s’agit d’objets, d’art abstrait ou de mobilier. Les créations exposées dans Poème Brut, la nouvelle exposition du Design Museum à Gand, s’ouvre à l’expérimentation. Expérimentation des formes, des volumes, mais aussi des couleurs ; tous étant liés par la matière, les techniques locales et l’artisanat. Chaque pièce affirme une forte dimension tactile, ainsi qu’un langage poétique, presque lyrique, par sa conception. Ici, le designer est perçu comme un inventeur, un alchimiste contemporain qui s’appuie sur des matériaux anciens, voire oubliés, tout en usant des nouveaux procédés de fabrication tels que l’impression 3D. Mettant de côté la fonctionnalité — bien que l’on reconnaisse la nature des peignes de Studio Swine ou du vase d’Olivier van Herpt —, c’est une esthétique nouvelle qui prime et qui laisse percevoir l’avenir d’un design artisanal encore méconnu. //


Exposition Poème Brut
Jusqu’au 2 septembre 2018 at Design Museum Gent
5 Jan Breydelstraat 5, 9000 Gand
www.designmuseumgent.be


Sigve Knutson, Red Clay Sculpture, 2016
Thomas Ballouhey, Bowl, 2016
Sophie Rowley, Bahia Denim Stool, 2014
Olivier van Herpt, Functional 3D Printed Ceramics, 2017
Ferréol Babin, Fusion mirror #4, 2018
Studio Swine, Hair Highway, 2014
Bram Vanderbeke, Stackable Stools, 2017