Par La rédaction

DESIGN // Temps fort du Salone del Mobile de Milan 2018, le lancement de Disco Gufram par l’éditeur italien établit une triple collaboration des plus pop : une collection de sièges, tables, cabinets et tapis se fonde sur une esthétique vibrante et particulièrement rythmique. 

Gufram, qui a inscrit le « Pop Art Design» au cœur de son ADN depuis les années 90, réinterprète aujourd’hui les années disco. À l’occasion du Salone del Mobile de Milan, l’éditeur signe ainsi plusieurs collaborations avec des créatifs internationaux, pour introduire un univers contemporain revisitant les codes seventies. Tant par la matière que par la forme, chaque projet s’inscrit dans une énergie pop et funky, excitant la perception tactile et visuelle. Les sièges de l’Atelier Biagetti s’offrent des volumes tubulaires et des revêtements en faux cuir métallisés tandis que les tables et les cabinets After Party du collectif Rotganzen s’emparent des iconiques boules à facettes ; ce dernier les déforme à la manière de Dalí, les positionne sur un coin de meuble de manière identique à une peinture surréaliste. Point d’honneur à la collection, la série de tapis Dance Floor signée par le studio français GGSV met en exergue un jeu optique ultra rythmé, constitué de lignes concentriques. Cohérent par sa plastique et son identité, Disco Gufram invite à groover dans une nuit endiablée, définie par des créations dont l’intention physique réveille une esthétique sculpturale, une émotion sonore, une immersion dans une atmosphère aux couleurs électroniques. //


Collection Disco Gufram by Gufram
www.discogufram.com


Atelier Biagetti x Gufram, video & photo by Toiletpaper – Maurizio Cattelan & Pierpaolo Ferrari
Atelier Biagetti x Gufram, Stanley, 2018 / Photo by Toiletpaper – Maurizio Cattelan & Pierpaolo Ferrari
GGSV x Gufram, tapis Dance Floor, 2018
GGSV x Gufram, tapis Dance Floor, 2018
Rotganzen x Gufram, cabinet & table basse After Party, 2018