Par La rédaction

PHOTO // Présentée dans l’espace du Ground Control aux Rencontres de la photographie d’Arles, la nouvelle série de Christto & Andrew met l’accent sur une fiction transhumaniste. Une invitation au cœur d’un univers dystopique inquiétant, mêlant science-fiction et pop.

Intitulée Encrypted Purgatory, la dernière série photo du duo Christto & Andrew, présentée par la galerie italienne Metronom, soulève l’interrogation du regardeur. Par la nature morte et le portrait, le projet se constitue de sujets et d’objets contemporains façonnant une réalité lointaine à la manière d’une fatalité. Comme point fort d’un danger inévitable, le cliché d’un clavier calciné sur lequel se meut un serpent laisse ainsi transparaître un avertissement néo-mythologique. En décryptant davantage l’image, se lit sur les touches un signal annonçant ce destin incertain ; The Future Ain’t What is Used to Be, que l’on retrouve dans le titre de l’œuvre. Au-delà du matériel informatique et technologique semé dans les photographies et marqueurs d’une temporalité postérieure à aujourd’hui, l’influence de la science-fiction est évidente par d’autres signes. Il est question de corps aliénés, de peaux vertes extraterrestres et de scènes au chaos diaboliquement bien contrôlé. Christto & Andrew, comme en ont l’habitude, fantasment une nouvelle réalité avec leur vision plastique et illusoire, au moyen d’allégories sans précédent. //


Exposition Encrypted Purgatory by Christto & Andrew
Jusqu’au 23 septembre 2018 at Ground Control (Metronom Gallery)
www.rencontres-arles.com


Christto & Andrew, Existential Nightmare, 2018 / courtesy of Metronom Gallery
Christto & Andrew, The Future Ain’t What is Used to be (The Serpent that Gives Us Knowledge), 2018 / courtesy of Metronom Gallery
Christto & Andrew, Digital Clone (Pre-Colonial Fiction), 2018 / courtesy of Metronom Gallery
Christto & Andrew, Counter Clock, 2018 / courtesy of Metronom Gallery
Christto & Andrew, Transhuman Existence, 2018 / courtesy of Metronom Gallery
Christto & Andrew, Abandonment of Believe Systems, 2018 / courtesy of Metronom Gallery
Christto & Andrew, Encrypted Purgatory, 2018 / courtesy of Metronom Gallery