Par La rédaction

EXPOSITION // Du 22 au 28 novembre, l’artiste coréenne Soo Kyoung Lee présente une sélection d’œuvres récentes avec Réminiscence, exposition curatée par Sabrina Bakis. Des peintures qui opèrent comme une exclamation poétique guidée par le geste.

Pour définir l’abstraction, Malevitch parlait d’un monde sans objets. La manière était claire mais restrictive ; l’envie de rêver et d’inventer des formes sans nécessité est plus forte que n’importe quel besoin utilitaire. Des formes libres, une couleur intense et ses variations, la franchise des gestes en « réserves » : ces évidences évoquent la liberté dans un mouvement pourtant presque stable. Puisant leur inspiration dans des formes organiques et graphiques, introduisant ainsi poésie et lyrisme, au-delà de l’héritage moderniste qui avait méprisé le décoratif comme chemin d’accès au spirituel, les peintures de Soo Kyoung Lee nous ramènent vers ce qui fonde nos sensations et notre mémoire… « Réminiscences ? », s’est interrogée la curatrice qui donnera le titre de cette exposition à découvrir pendant quelques jours. //


Exposition Réminiscence by Soo Kyoung Lee
Du 22 au 28 novembre 2018 at 13-15 rue des Petites-Écuries 75010 Paris
Vernissage jeudi 22 novembre (18h-22h) puis visites sur RDV


Soo Kyoung Lee, PP 1, 2015, peinture acrylique sur toile, 35 x 27 cm
Soo Kyoung Lee, Sans titre, 2017, peinture acrylique, encre sur papier, 32 x 24 cm
Soo Kyoung Lee, P3, 2015, peinture acrylique sur toile, 91 x 70 cm
Soo Kyoung Lee, Bleu cyan, 2013, peinture acrylique sur toile, 100 x 80 cm
Soo Kyoung Lee, Ker 2, 2015, peinture acrylique sur toile, 162 x 130 cm