Par La Rédaction

AGENDA // Dès la fin du mois d’août, la cité phocéenne accueille expositions et salons d’art contemporain qui s’établissent à travers des formats pluriels. Sélection de quatre propositions curatoriales à découvrir

ART-O-RAMA 2019

Avec une sélection d’une trentaine de galeries et d’éditeurs internationaux réunis par une exposition singulière, ART-O-RAMA s’engage à travers un format intime et exigeant. Comme chaque année, la foire d’art contemporain marseillaise dédie un week-end entier à la révélation de plasticiens issus de tous horizons. À découvrir notamment : les travaux de Bianca Biondi, Rada Boukova ou encore Gianluca Codeghini. ART-O-RAMA, du 30 août au 1er septembre 2019 at La Cartonnerie, Friche Belle de Mai, 41 rue Jobin 13004 Marseille.

Rada Boukova, Gonzo, 2017, chromed copper, hose, electrical cable, socket, electric ampoule, variable dimensions, courtesy the artist and Sariev contemporary, Plovdiv.
PARÉIDOLIE 2019

Temps fort du dessin contemporain, le salon Paréidolie signe sa sixième édition avec un accent porté vers la création émergente. Parmi les exposants, la galerie parisienne Anne-Sarah Bénichou, la Londonienne Betts Projects ou encore la galerie Martin Kudlek, basée à Cologne. Quatorze galeries européennes au total, qui présentent chacune un nouveau talent. PARÉIDOLIE, du 30 août au 1er septembre 2019 at Château de Servières, 19 boulevard Boisson 13004 Marseille.

Maxime Verdier, Le début de la faim, 2017, crayons de couleur sur papier, 95 x 65 cm, courtesy de l’artiste et de la galerie Anne-Sarah Bénichou.
A PLACE IN THE SUN by SANS TITRE (2016)

La galerie nomade Sans titre (2016) s’établit à Marseille à l’occasion d’ART-O-RAMA. Alors qu’elle participe pour la seconde fois au salon, elle expose en parallèle le jeune artiste marseillais Basile Ghosn (né en 1991). Photocopie, papier calque, scotch ou encore plexiglas : les médiums qu’emploie Ghosn offrent des images discordantes à la croisée du collage et du dessin. S’en dégage une atmosphère utopique et fantomatique, forgée d’architectures insaisissables inspirées des paysages de Beyrouth qui ont marqué son enfance. A Place in the Sun, du 29 août au 8 septembre 2019 at Entrepôt Gérald Moreau, 38 rue Flégier 13001 Marseille.

Basile Ghosn, Untitled (2), série A place in the sun, 2019, photocopies, scotch, graphite, teinture, crayon de couleur, acier, plexiglas récupéré, 21 x 14.8 cm. Photo © Aurélien Meimaris.
POLYPTYQUE 2019

La deuxième édition de Polyptyque, salon dédié à la photographie contemporaine, invite une dizaine de galeries internationales à exposer une sélection des talents émergents et affirmés. Représentés par des galeries (Binome à Paris, Drawing Room à Hambourg ou encore 127 à Marrakech), les artistes internationaux de cette édition sont réunis aux côtés d’autres qui s’inscrivent dans la scène locale. À cette occasion, cinq artistes de la région Sud recevront ainsi le Prix Polyptyque qui leur permettra d’exposer leur travail à Paris ou à l’étranger : Michaël Duperrin, Léna Fillet, Rose Lemeunier, Karine Maussière et Michaël Serfaty. Polyptyque, du 30 août au 1er septembre 2019 at 70, 74 & 76 rue de la Joliette 13002 Marseille.

Karine Maussière, Mer, film instantané encadré chêne peint blanc 51.5 x 31.5 cm.