Par La rédaction

STORY // En exclusivité pour The Steidz, le studio créatif Byzance fondé par Laïs Duruy et Claire Le Bouteiller, et avec la collaboration de la photographe Aude Le Barbey et la set designer Léa Baert, présente une série de photographies en noir et blanc qui interprète le paysage lunaire nocturne. Entre perte de repères et perception spatiale multiple, les images concentrent une esthétique poudrée qui se jouent de la fiction et de la réalité.

Reconstitution fantasmée d’archives mimant l’esthétique des photographies spatiales, la série Archives Nocturnes alterne clichés de résidus non-identifiables et phénomènes lumineux, sur fonds de paysages désolés. À la manière d’une friche lunaire, la lumière fait surgir des monuments fictifs où un sable décor unique nie toute perspective et donne une échelle nouvelle à ces objets géométriques. Dualité entre noir et blanc, ombre et lumière, matière souple et silhouettes urbaines : le tangible affronte le fantasmé à travers ces photographies non identifiables qui semblent dresser la documentation d’un paysage imaginaire, un terrain d’expériences laissé à l’abandon où la rétine de l’appareil conserve ces formes hallucinées. Signée par Aude Le Barbey, Léa Baert et Byzance – respectivement photographe, set designer et directrice artistique. //


Photos : Aude Le Barbey www.audelebarbey.fr
Set design : Léa Baert www.leabaert.fr
Direction artistique : Byzance www.byzance.co


All images courtesy of Byzance, 2019