Par La Rédaction

EXPOSITION // Le WIELS, centre d’art contemporain bruxellois, ouvre l’année 2020 avec la première exposition monographique belge dédiée au photographe Wolfgang Tillmans. Intitulée Today Is the First Day, elle rassemble une sélection variée d’images réalisées ces trente dernières années, qui envisagent l’idée de « rendre visible ».

Sur deux étages du WIELS, photographies et œuvres vidéo mettent en perspective le travail photographique de Wolfgang Tillmans. Artiste allemand connu comme l’un des plus influents de sa génération, il développe une pratique au style éclectique depuis plus d’une trentaine d’années, et façonne une nouvelle imagerie qui s’appuie sur un certain activisme. Entre perception de la réalité et expérimentations photographiques, Tillmans s’inscrit avec iconoclasme dans une vision hybride. Documentaire, contemplative, et même politique, l’œuvre du plasticien s’oriente vers des valeurs actuelles et universelles qui interrogent la perception du monde. En exposant le réalisme social qui témoigne de notre époque, le photographe ne cesse pour autant de faire l’expérience de chemins plus abstraits, où seules formes et couleurs dessinent le sujet à regarder. Wolfgang Tillmans se jouent des superpositions de plans, pourtant si fondamentales dans la photographie traditionnelle, pour déconstruire les perspectives et susciter la curiosité du regardeur. Par cette invitation au décryptage iconographique, il établit ainsi une rhétorique plurielle : comment créer des images porteuses de sens ? À quel moment un phénomène devient-il perceptible ? Dans cette veine, au WIELS, Today Is the First Day tient rôle de statement, de porte ouverte vers un renouveau. Et l’ensemble des travaux exposés ponctue l’espace d’exposition de fenêtres ouvertes sur le monde, figées par l’artiste, et par lesquelles on se laisse inviter à l’introspection. //


Exposition « Today Is the First Day » by Wolfgang Tillmans
Jusqu’au 24 mai 2020 at WIELS
Avenue Van Volxem 354, 1190 Bruxelles
www.wiels.org


Wolfgang Tillmans, FKK naturiste, 2008, © the artist, courtesy Galerie Buchholz, Berlin/Cologne, Maureen Paley, London, David Zwirner, New York, Galerie Chantal Crousel, Paris
Wolfgang Tillmans, 6407-35, 2007, © the artist, courtesy Galerie Buchholz, Berlin/Cologne, Maureen Paley, London, David Zwirner, New York, Galerie Chantal Crousel, Paris
Wolfgang Tillmans, Extra Dry III, 2009, © the artist, courtesy Galerie Buchholz, Berlin/Cologne, Maureen Paley, London, David Zwirner, New York, Galerie Chantal Crousel, Paris
Wolfgang Tillmans, Chloe, 1995, © the artist, courtesy Galerie Buchholz, Berlin/Cologne, Maureen Paley, London, David Zwirner, New York, Galerie Chantal Crousel, Paris
Wolfgang Tillmans, Philharmonie Bloch I, 2017, © the artist, courtesy Galerie Buchholz, Berlin/Cologne, Maureen Paley, London, David Zwirner, New York, Galerie Chantal Crousel, Paris
Wolfgang Tillmans, Adam bleached out, 1991 © the artist, courtesy Galerie Buchholz, Berlin/Cologne, Maureen Paley, London, David Zwirner, New York, Galerie Chantal Crousel, Paris