Par La rédaction

EXPOSITION // Emprunté à Baudelaire, le titre Spleen et Idéal qui ouvre Les Fleurs du Mal (1857) établit une réflexion contemplative échappant au monde réel. Les artistes présentés dans cette exposition collective — Annabelle Arlie, Bertrand Derel, Celia Nkala, Gwendoline Perrigueux, Anne-Laure Sacriste, Nicolas Tourre, Alderic Trevel et Stéphane Vigny — à la galerie Perception Park y écrivent une imagerie globale insipide, enrayée dans une froideur interprétée par l’état quasi-brut des matériaux : marbre, bois, métal. Une proposition qui éclaire une esthétique à portée universelle, en magnifiant formes mélancoliques et exigence formelle. //


Exposition Spleen & Idéal // Du 30 mai au 25 juillet 2015 at Galerie Perception Park
20 rue Domat 75005 Paris
www.perceptionpark.com