Par La rédaction

STORY // Curaté par Dylan Jones, rédacteur en chef du magazine britannique GQ, le cycle de vidéos « The Performers » réalisé en collaboration avec Gucci met en lumière le regard de talents masculins internationaux. Après l’acteur britannique Charlie Heaton et l’architecte japonais Junya Ishigami, c’est au tour de l’artiste contemporain chinois Zhang Huan de manifester sa voix.

Reconnu pour son art de la performance entamé dans les années 90, Zhang Huan (né en 1965) manifeste une pratique qui exprime l’existence vers une réflexion sociale. Aujourd’hui, l’acte V de la série de stories Gucci lui donne la parole ; au cœur de la Death Valley, l’artiste chinois mène une réflexion qui formalise sa philosophie : « Pour moi, la Death Valley n’a rien à voir avec la mort, c’est une renaissance […] Le paysage naturel est le cycle de la vie », narre-t-il. Face à l’espace vide d’une richesse visuelle implacable, un Zhang Huan vêtu de pièces issues de la collection SS17 de Gucci s’offre à un décor qui le pousse au-delà de son studio établi à Shanghai depuis 2005. En guise d’hommage au désert californien, il peint dans cette vidéo un (auto ?)portrait scellant son acte porté par l’errance. Certes, mis en scène, mais fidèle à l’engagement méditatif caractéristique de l’artiste. //


The Performers, Acte V with Zhang Huan
by Gucci x GQ magazine
www.gucci.com


Zhang Huan in « The Performers – Acte V » © courtesy of Gucci & Condé Nast
Zhang Huan in « The Performers – Acte V » © courtesy of Gucci & Condé Nast
Zhang Huan in « The Performers – Acte V » © courtesy of Gucci & Condé Nast
Zhang Huan in « The Performers – Acte V » © courtesy of Gucci & Condé Nast
Zhang Huan in « The Performers – Acte V » © courtesy of Gucci & Condé Nast
Zhang Huan in « The Performers – Acte V » © courtesy of Gucci & Condé Nast