Par Maxime Gasnier

EXPOSITION // En lien avec son premier long-métrage Occidental sorti en salle fin mars, Neïl Beloufa s’empare de la Galerie de multiples à Paris pour proposer une exposition inédite. Le plasticien franco-algérien y réinterprète une quarantaine d’affiches dérivées du film, à travers un dispositif évoquant les codes du cinéma.

Intitulée Promotion, l’exposition de Neïl Beloufa à la Galerie de multiples met en exergue un concept singulier : des affiches de cinéma, toutes des pièces uniques, en écho à son film Occidental. Ces sérigraphies, liées entre elles par une gamme chromatique similaire, des typographies identiques et des figures de protagonistes semblables forment un ensemble analogue reflétant l’atmosphère du long-métrage : l’artiste scénarise sur papier la tension de l’histoire, immergée dans une lumière artificielle dominée par des nuances de rose, de bleu et de violet. Au-delà de la matière même, Neïl Beloufa s’inspire des codes cinématographiques pour le dispositif d’exposition. Au mur, si les affiches se succèdent en suite linéaire, un cadre coulissant surligné de néons vient s’apposer dessus pour créer une dynamique interactive, interrompant la planéité des travaux. La symbolique renvoie ainsi habilement aux panneaux lumineux des devantures de cinéma ; en parallèle, c’est aussi l’écran du procédé sérigraphique qui interpelle.

Aux côtés des affiches, quelques sculptures ponctuent l’exposition, à la manière de produits dérivés. Neïl Beloufa remodèle, par exemple, une machine à café pour y illustrer une scène allégorique du film, toujours dans les teintes appropriées. Une proposition en volumes qui soutient le discours originel du plasticien, amateur de scénarios inspirés des moyens de communication, de la propagande et de la publicité, comme l’illustre son projet L’Ennemi de mon ennemi actuellement visible au Palais de Tokyo. //


Exposition Promotion by Neïl Beloufa
Jusqu’au 28 avril 2018 at Galerie de multiples
17 rue Saint-Gilles 75003 Paris
www.galeriedemultiples.com


Exposition Promotion de Neïl Beloufa, 2018 / All images courtesy of Galerie de multiples / DR