Par Laëtitia Toulout

COLLAGE // Absence et présence. Deux cordes sur lesquelles l’artiste Rozenn Le Gall tire dans des collages oniriques affleurant parfois le fantastique grâce à la présence d’un regard, mais d’un visage invisible ; d’un sourire, mais d’une expression indécelable ; d’une action, toujours décontextualisée. Fragments de visages et découpes volontaires : un art du geste dans le vide.

Les éléments choisis et assemblés par Rozenn Le Gall font l’expérience du cadre. Le fond, parfois coloré, est toujours plus grand, omniprésent. Le regard se concentre alors instinctivement vers le centre, vers des morceaux qui, ainsi recollés, prennent des significations nouvelles, deviennent poèmes. Point de vain discours ni de grande théorie ici, mais une multitude de détails à éprouver. Le corps se découpe et devient forme, devient fleur. L’essentiel réside dans l’évaporation du sujet au profit d’une entité inventée, des contours corporels dans l’espace d’une feuille. Ou alors, c’est la feuille elle-même, en particulier quand elle est noire, qui noie littéralement les morceaux disparus : subsistent une bouche, un sein et une main ; des jambes ou un visage recroquevillé dans des jambes ciselées. Le corps disloqué est absent et présent à la fois, il danse d’une feuille à une autre, s’amuse de nous, à travers une sensualité réinventée.

Épurés, les collages de Rozenn Le Gall laissent parler des dualismes fabriqués tels que la femme et l’objet, l’humain et l’animal. Deux présences qui, toujours, s’assemblent minutieusement, des constructions laissant libre l’interprétation. Cette liberté vagabonde est au cœur du travail de la collagiste qui fabrique sous forme de puzzles insolites des suppositions oniriques, véritables points de départs aux fantasmes, aux fantasmagories. Il s’agit de s’approprier les compositions, se laisser bercer, se laisser conter. Ses bribes assemblées (re)composent à chaque nouveau regard, de nouveaux rêves et de nouvelles histoires. //


Rozenn Le Gall
www.rozennlegallcollages.com


Rozenn Le Gall, Rester, 2018 © Courtesy de l’artiste
Rozenn Le Gall, Vénéneuse, 2019 © Courtesy de l’artiste
Rozenn Le Gall, Piquante, 2018 © Courtesy de l’artiste
Rozenn Le Gall, S’imaginer, 2018 © Courtesy de l’artiste
Rozenn Le Gall, Distanciation, 2018 © Courtesy de l’artiste
Rozenn Le Gall, Simplement, 2019 © Courtesy de l’artiste