© Rebecca Fertinel

PHOTO // Établie à Bruxelles, la photographe Rebecca Fertinel dresse une vision altruiste de la communauté congolaise établie dans son pays.    

Lauréate d’un Sony Award et d’un Unseen Dummy Award, Rebecca Fertinel (née en 1991) a développé son projet photographique Ubuntu à partir d’un événement personnel. Invitée au mariage d’une amie en août 2015, elle a été introduite auprès d’une communauté congolaise établie en Belgique et y a découvert le concept d’ « ubuntu ». Ce dernier se définit par le fait de devenir véritablement humain une fois que l’on est connecté à tout ce qui nous entoure, objets comme personnes, et cela vivant comme mort. De cette vision philanthropique, la jeune photographe belge a constitué une série de portraits — de familles, de femmes, d’enfants — qui a fait émerger chez elle le sentiment d’appartenir à un groupe. Un « groupe » qui rend l’individu plus fort. Ubuntu rend ainsi compte, à travers l’œil de Fertinel, d’un panorama en noir et blanc du quotidien d’une communauté marquée par un historique conjuguant migration et colonisation. //


Rebecca Fertinel
www.rebeccafertinel.com


Rebecca Fertinel, Ubuntu © courtesy de l’artiste