Par Maxime Gasnier

FOCUS // Figure majeure de la photographie chinoise contemporaine, Ren Hang laisse derrière lui un œuvre dense et provocant, symbolique et assumé. En décomplexant le corps d’une jeunesse nue et libre, il a mis en lumière un hédonisme poétique et surréaliste, dont la puissance visuelle se manifeste par frontalité. Retour sur un talent controversé, en dix clichés.

Il s’est éteint à Berlin. Ren Hang (1987-2017), artiste émergent appartenant à la nouvelle vague de la photographie asiatique, marquera sans nul doute l’Histoire. L’histoire d’un art controversé, souvent censuré ; un art davantage sexuel qu’érotique, où la nudité se met en scène avec humour. Né à Changchun, dans la province de Jilin en Chine, le jeune photographe n’a jamais quitté son Minolta argentique. L’appareil lui a permis de développer un vaste corpus photographique dont la ligne désinhibe le sexe et frontalise le désir. Ses sujets, envisagés comme témoins d’une société post-Mao en quête de plaisirs et de jeux, ont façonné l’identité surréaliste du photographe. Perçu par l’Occident comme poète libertin, Ren Hang a mené une véritable success-story l’introduisant au cœur des festivals, des foires, des galeries et des musées. Il expose pour la première fois en France en 2011, lors des Rencontres d’Arles. Ses photographies marquent rapidement les esprits, on les retrouve quelque temps plus tard dans des group shows à Moscou, Vienne et Milan. Depuis janvier, le Foam Museum à Amsterdam l’expose à travers Naked/Nude ; jusqu’au 2 avril, c’est le Fotografiska de Stockholm qui lui accorde une rétrospective avec Human Love, dont le titre résonne, aujourd’hui, comme une épitaphe. //


Ren Hang
www.renhang.org


Ren Hang, Sans titre, 2013 / Courtesy of Galerie Paris-Beijing
Ren Hang, Sans titre, 2015 / Courtesy of the artist
Ren Hang, Sans titre, 2015 / Courtesy of the artist
Ren Hang, Sans titre, 2011 / Courtesy of Galerie Paris-Beijing
Ren Hang, Sans titre, 2014 / Courtesy of Galerie Paris-Beijing
Ren Hang, Sans titre, 2016 / Courtesy of the artist
Ren Hang, Sans titre, 2016 / Courtesy of the artist
Ren Hang, Sans titre, 2014 / Courtesy of the artist
Ren Hang, Sans titre, 2014 / Courtesy of the artist
Ren Hang, Sans titre, 2013 / Courtesy of Galerie Paris-Beijing
Ren Hang, Sans titre, 2013 / Courtesy of Galerie Paris-Beijing
Ren Hang, Sans titre, 2013 / Courtesy of Galerie Paris-Beijing
Ren Hang, Sans titre, 2013 / Courtesy of Galerie Paris-Beijing
Ren Hang, Sans titre, 2013 / Courtesy of Galerie Paris-Beijing