Par La Rédaction

FOCUS // À Romainville, l’art contemporain prend ses quartiers avec Komunuma. Inauguré à l’occasion de la FIAC, cet ancien site industriel de 11 000 m2 accueille désormais plusieurs galeries parisiennes : Air de Paris, Sator, Jocelyn Wolff… Une ouverture dynamique mise en lumière par des expositions fortes et généreuses.  

Les perspectives offertes par Komunuma profilent une vision énergique et solidaire de l’art contemporain. Cette nouvelle « communauté » — signification même de « komunuma » en espéranto, la langue du partage — constituée de galeries,  bientôt rejointe par des artistes en résidence et le Frac Île-de-France / Les Réserves, inaugure de vastes espaces d’exposition qui autorisent la présentation d’œuvres grand format. Installations, œuvres immersives et sculptures en abondance s’invitent entre les murs des bâtiments qui composent le quartier. Dès l’entrée, la galerie Jocelyn Wolff ouvre le bal avec un group show de dix-huit artistes. 70.001, également titre de l’installation vidéo de Clemens von Wedemeyer, exposé seize ans plus tôt à l’inauguration de l’espace parisien de la galerie et que l’on retrouve ici, explore la thématique du fragment et de la composition. Quelques mètres plus loin, la galerie Sator donne carte blanche à Christian Gonzenbach. Ce dernier s’approprie l’espace au moyen d’une armée de céramiques, porcelaines et autres objets décoratifs montés sur piédestal ; l’artiste suisse y fige la métamorphose de la matière, se joue des dimensions de l’objet, et compose un cabinet de curiosités contemporaines à la croisée du profane et du sacré. Fidèle au titre de son exposition d’ouverture, More, la galerie Air de Paris voit toujours « plus » : elle rassemble une quarantaine d’artistes, répartis sur quatre étages, qui pointent l’espace vers une dimension domestique et expérimentale. À découvrir également, la galerie In Situ-Fabienne Leclerc qui fait la part belle aux installations grande échelle (avec Gary Hill et Mark Dion) ainsi que Jeune Création, qui signe une exposition collective sous le commissariat de l’artiste Marion Bataillard. //


Komunuma
43 rue de la Commune de Paris 93230 Romainville
www.komunuma.com


Lily van der Stokker, Nothing (Dark Pink), 2014, courtesy Air de Paris, Paris © DR
Vue de l’exposition collective 70.001 at galerie Jocelyn Wolff, Komunuma, Romainville
Christian Gonzenbach, Pietà, 2013, courtesy de l’artiste & galerie Sator
Vue de l’exposition de Christian Gonzenbach, Remplir le vide, 2019, at galerie Sator, Komunuma © Grégory Copitet
Vue de l’exposition Jeune Création at Komunuma, avec Diane Benoit du Rey, Série en rotation, 2007 & Ariane Yadan, Gisante, 2019